Visite ministérielle

 
 
Visite ministérielle

Déplacement en Creuse de Monsieur Stéphane TRAVERT, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Magali DEBATTE, Préfète de la Creuse, lemaire de Saint Dizier la Tour, et les élus du département ont accueilli le ministre de l’agriculture au Gaec Courtitarat à Saint-Dizier-la-Tour mercredi 29 août 2018.

Stéphane TRAVERT a visité l’exploitation de M. Guillaume COURTITARAT en présence notamment, des présidents de la FDSEA, des Jeunes Agriculteurs,du Président de la Chambre d’agriculture, des représentants du Modef et de la Confédération Paysanne.

Le GAECGroupement agricole d'exploitation en commun COURTITARAT produit des reproducteurs de qualité inscrits au Herd Book Limousin. Adhérent de la coopérative CCBE (Creuse Corrèze Berry), cette exploitation présente un élevage familial conventionnel de haut niveau où le bien-être animal est parfaitement respecté.

Après un déjeuner agricole le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a visité la Coopérative Creuse Corrèze Berry Elevage (CCBE) à Parsac-Rimondeix.

Le Président Philippe CHAZETTE et le Directeur Bruno LEPAGE lui ont présenté le centre d’allottement, les parcs de tri avec des systèmes de barrières, la lecture des boucles par douchage laser, les quais de chargement etle parc de véhicules adaptés.

Cette coopérative met en œuvre le diagnostic en élevage Boviwell (cahier des charges intégrant des dispositions autour de la protection animale) dans le cadre des relations contractuelles que McDonald’s entretient avec ses fournisseurs.

Le déplacement en Creuse de Monsieur Stéphane TRAVERT, s’est terminé par la visite de la Coopérative des éleveurs de la marche CELMAR à La Souterraine.

Les représentantsde la CELMAR Jean Christophe DUFOUR (Président) et Mme Caroline SURLEAU (Directrice),ont présenté au ministre :

- le plan de communication pour illustrer l’apport de conseils et de savoir-faire en matière de bien-être animal (opération fermes ouvertes le 2 septembre 2018)

- l’investissement en termes de bien-être animal à travers le projet (centre d’allottement – boucherie) du Plan Particulier pour la Creuse.

- les Marchés de qualité (label), alimentation autonome des animaux et point concernant l’impact de la canicule et de l’épisode de sécheresse.